BikoZaiLLeDoO

Récits d'une agoraphobe en dents de scie....j y mets aussi mes oeuvres, des idées déco, des choses glanées par-ci par-là.

17 août 2007

consultation psy

Ce matin visite chez mon psy, j'avais rendez-vous à 11h30 grrr! Comme d'hab, j'en fais qu'à ma tête et je me présente à 10h10, sourire aux lèvres en disant que si mon psy pouvait me prendre plus tôt ce serait super ; résultat et coup de chance, un désistement et hop 10h30 je suis dans son bureau :D

On fait le point, deux mois que je ne l'ai pas vu, et d'entrée il me dit : " je vous trouve dynamique ", et là je me pose et je dois bien reconnaître qu'il a raison et je suis contente. Nous reparlons de mon "hypothétique voyage" et là je lui explique qu'entre temps la balance à penché du côté qui dit "non", donc je n'y vais pas. Là encore il me dit : je suis satisfait de votre attitude, vous n'avez pas renoncé sans vous être renseignée sur le prix du train etc. Maintenant votre décision vous appartient et ça se respecte. (décidément je l'aime bien lui !).

Ensuite, j'aborde avec lui en détail ma dernière grosse crise (hier dans le métro). En effet, hier j'avais un rendez-vous pour du travail chez une dame, pour quelques heures de ménage, enfin je le pensais. Donc je pars tôt le matin, et je me dis, j'ai de l'avance je pousse jusqu'à Eurotéléport pour refaire ma carte de transport (j'ai pas encore fait ce mois ci). Super, l'aller en métro se passe bien, sur place personne donc je fais ma carte en à peine 5 minutes. Puis je reprends le métro sens inverse pour aller à mon rendez-vous, et là c'est l'horreur, je perds mon souffle, mon coeur s'emballe, mon bras gauche s'endort, bref la crise qui se pointe, est-ce l'appréhension d'un entretien pour un job ? sans doute, alors malgré ma panique j'essaie de me raisonner, je me dis "attends ça va passer, plus que 5 arrets, allez encore un! un à la fois tu vas le faire" ma crise ne fait qu'empirer malgré mes efforts, et sans en rajouter je peux vous dire que je commence à transpirer tant je lutte et tant je suis terrorisée, j'ai l'impression que je vais tomber par terre, m'évanouir.. Mais je reste, mais je NE FUIS PAS, je me souviens des conseils de mon psy :" dites vous bien que si forte soit votre crise elle finira par passer, l'intensité va baisser", tétanisée par la peur je me répète cette phrase sans arrêt...Et ça passe! Enfin cette putain de trouille se fait la malle! j'arrive au terme de mon trajet, je sors, épuisée mais calmée..la suite j'abrège..

Bilan de mon psy, j'ai pas fui, malgré l'intensité de la crise j'ai pas pris de cachet, j'ai su me raisonner en pleine panique. Alors même si moi je garde ça en tête comme un mauvais souvenir, pour lui c'est une victoire, et pour moi ça en devient une.. Quel plaisir finalement de me rendre compte que j'avance encore, et comme je lui suis reconnaissante de me faire prendre conscience de tout ça...

metro

Posté par BeCauSe à 15:28 - agoraphobie - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Salut *

    Salut, je m'appelle Adeline, j'ai 19 ans, et je suis , moi aussi dans le cercle infernal de l'agoraphobie, c'est devenu insupportable, je n'en peux plus, tous les jours je me bats c'est terrible . . .

    J'aimerais beaucoup discuter avec toi ,
    Je te donne mon adresse msn : dolinz@msn.com

    se serait vraiment super qu'on puisse parler .

    Bonne journée !

    Posté par adeline, 28 novembre 2007 à 13:51
  • Salut Adeline !

    J'ai entré ton adresse msn et je serais ravie de parler avec toi quand tu le souhaiteras en attendant je te souhaite beaucoup de courage et dieu sait s'il nous en faut n'est-ce-pas ?

    Posté par because, 30 novembre 2007 à 23:19
  • Hello !
    J'ai eu ce genre de soucis il y a deux ans. je ne suis pas agoraphobe, mais j'ai des crises de panique depuis très longtemps, et il y a deux ans les crises ont empiré et j'en avais tous les jours, voire plusieurs fois par jour...
    J'ai très vite pris RV chez une psy sur les conseils de mon médecin. C'est une psy qui fait de la sophrologie, et ça m'a énormément aidée.
    Si tu as envie d'en discuter, pas de soucis, mets moi un p'tit mot sur mon blog et je te donnerai mes coordonnées.
    Comme ce message date d'environ 2 ans, j'espère que tu vas beaucoup mieux depuis...
    Tout plein de courage en tout cas ! Sache qu'on peut s'en sortir !!!! A très bientôt, Sandrine.

    Posté par Belfastchild, 25 septembre 2009 à 10:20

Poster un commentaire